page précédente
CONNEXION    CREER UN COMPTE

 

Le site rose: AGRAMANT
accueille blogle forumle tchatles profilsles recits

Le but du blog est de permettre à tous d'échanger nos points de vues, expériences, interrogations, remarques, etc. sur le fantasme qui nous est cher.

Aller à la page : <  79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89  >10804 posts
petit chaperon vert avatar plus
897 - 8/11/2010 00:13:22 modifié le 8/11/2010 07:54:03

- Réflexions de l’autre coté du mariage – toutes personnelles, brouillones et qui n’engagent que moi- inspirées par un ami très cher…

Mesdames, est il, ré-elle-ment, possible de se faire fesser sans se faire… « queillir’ » ? *

Tout d’abords, QUAND faut il informer votre futur fesseur de cette petite restriction au contrat – Pas de relations sexuelles - ?

A/ Avant le RDV

Vous précisez que tout ceci se passera de façon fort chaste, façon fessée punition, parrain - filleule. De rapports sexuels, il ne peut être question.
Nb - Il n’est pas interdit de faire mousser le tout avec d’excellentes raisons comme - C’est Chabat…, mon petit dernier fait ses dents…etc, etc.

1 - Rendez vous est pris. En route vers de nouvelles aventures…
2 - Plus de nouvelles de votre futur-ex fesseur…


B/ Pendant le RDV

Normalement vous êtes là pour la « the fessée », mais, mais, mais… Votre fesseur peut vous faire comprendre que vous ne le laissez pas de bois ni de marbre ni de… choisissez votre matériaux … Surtout pas d’affolement.

1 - Sur vos rotondités, tatouez une ligne de démarcation séparant la zone ‘à toucher ici et là…’ de la zone ‘à toucher avec les yeux, uniquement !’

2 - Préparez une petite phrase anodine du genre Super, justement je cherche le papa, de mon futur bébé.

3 - Vous vous êtes pourtant très bien préparé psychologiquement, mais il vous a fait gonfler les fesses et le reste et mis la tête à l’envers. Le temps que vous vous demandiez – mais… que fait-iiiiil ? Et que vous y répondiez…, c’est un tout p’tit peau trop tard, votre corps lui a dit oui !. Mesdames méfiez vous de vous, la prochaine fois saisissez votre gilet de sauvetage et fuyez vers les toboggans d’évacuation à l’avant de l’appareil ! …Pour l’heure, bouclez votre ceinture de sécurité, le commandant de bord et son équipage vous souhaite un très agréable voyage…

C/ Après le RDV

C’étais nul…, ne vous cassez pas à lire la suite.
C’étais super, c’étais génial, vous aimeriez que ça r’commen en en ence…. Youkaïdiii, aye diiii, aye daaaa…

1 - Il n’en a pas envie du tout !... Mettez ça dans votre poche, avec votre mouchoir par-dessus…

2 - Il aimerait beaucoup, lui aussi, mais… cela a déclenché chez lui d’autres envies plus précises… (Il vous laisse deviner…) Il a troooop envie de vous …ça va troooop le frustrer !(Et vous alors…, hein ? Pleurez…)

a - C’est pas grave…, faut juste en trouver un autre ! Remontez vos manches et votre culotte…

b - Fait chier ! C’est lui et ses voluptueuses fessées que vous voulez !

b1/ Avec le flair qui vous caractérise, vous avez sélectionné, un fesseur cinquième âge, un eunuque, un avec des problèmes de ‘garde à vous’ … Minimum syndical à négocier…

Nb – Si vous avez cru la jouer fine en en prenant ‘un’ avec femme en pendentif et amantes aux oreilles, aucun doute vous êtes une fille – vous venez de capturer dans vos filets un 100% sensuel. Quoi que vous fassiez il est peu être trop tard pour vous dégager des siens. Précipitez vous à Notre Dame des Flots et brulez un cierge.

b2/ Vous n’êtes pas dans le cas b1, vous êtes peut être même dans le NB… êtes vous bien sur de vouloir continuer ? N’est ce pas la difficulté qui vous attire ? Réfléchissez puissamment…

c/ Vous avez réfléchi puissamment, mais vous êtes une tête de mule…Ou vous aimez les embrouilles, ou vous êtes totalement inconsciente, ou vous êtes une chieuse… ; il est clair que vous en méritez une, de toutes façons. Alors…

c1 - Conseillez-lui de « queillir » au maximum les jours précédant votre RDV

c2 – Versez du gravia dans son coca …

c3 - Demandez lui, une fessée de l’extrême. La frustration est un très bon chef d’orchestre pour le lyrisme d’une telle prestation…

c4 – Proposez lui un « strip fessée ».

J’explique…
A chaque RDV, faites un « pile ou face » ou un « pierre, puits, ciseaux, papier » qq chose de pas trop compliqué qui ne perde pas de temps. Si votre fesseur gagne, il a le droit d’exiger, par exemple, qu’un nouveau vêtement par rapport à la fois précédente soit retiré (Notre conseil – Choisissez, l’hiver). Ou encore que certaines caresses entrent dans le jeu, jusqu’à ce que… vous finissiez par vous laisser glisser de plaisir…


Mais pourquoi, alors, se fatiguer à résister de prime abord, me direz-vous ? Mais parce queuuu… !

Essayez de rester concentrées sur le sujet, et restez vigilantes, voulez vous… ?
Il serait tellement dommage que la fessée que vous estimez, être un plat envoutant, sous prétexte de desserts exquis, se transforme en une entrée bâclée, bébé !

verbero5 avatar plus
898 - 8/11/2010 00:35:12

Bonjour, émoticônes ou pas?, pour ma part j'aime pas.
Pour ce qui est du forum et ce n'est pas le seul, c'est fastidueux à lire, trop long, trop de règlements de comptes, trop de rancunes, de rancoeurs.
Je vois les "lapins", les mails sans suite, eh oui c'est cela.
Depuis maintenant 40 ans que j'évolue dans le milieu "fessage", combien de dials inutiles, avant de numéros de téléphones tombant sur une cabine, de faux numéros de rues, de rv donnant un je ne donne pas suite vous ne convenez pas, etc...Encore lorsque l'on est fesseur c'est déja énervant, mais lorsqu'on est fessé ça ajoute au stress et à l'angoisse pour rien. J'ai déja du mal à comprendre qu'une femme (ou un homme) se disant "fessable consentant" échange des e-mails et des coups de téléphones pour rien, mais qu'une personne soi-disant la main leste se défile au dernier moment, alors là c'est incompréhensible!! C'est ainsi malheureusement, mais que ceux qui ont des comptes à règler les règlent ailleurs. Aussi je ne comprends pas toutes ces réticences vis à vis de la fessée. Que je donne ou reçoive une fessée, j'ai un dial préalable pour la suite, après si je fesse, je suis décideur, si je suis fessé, j'obéis, je ne vois pas tous ces il faut ci et pas ça...... La fessée est une punition qui doit quand même faire honte, si la personne punie est toute joyeuse de se retrouver cul nu, ça ne sert à rien!!!
Pour finir, le forum devrait être plutôt sympa, ouvert, concis, remplis de questions concernant LA FESSEE, et non pas d'échanges acerbes sur les rendez vous manqués. Si il suffisait de dire je suis fesseur pour qu'aussitôt je sois entouré de jupes troussées et de de culottes baissées, ce serait trop facile et croyez moi j'ai essayé! Des femmes fessées ça existe j'en ai rencontré, des hommes fessés aussi, des hommes fesseurs aussi, le plus dur à trouver sont les femmes fesseuse non vénales, alors patientez et ça viendra, c'est vrai que bien souvent les raisons du refus tardif sont très énervantes, mais ceci reste un jeu entre adultes CONSENTANTS. Bisous à tout le monde.

verbero5 avatar plus
899 - 8/11/2010 00:44:04

je viens de lire "chaperon vert" qui est aussi une grande cité de banlieue du sud parisien, pour ma part jamais de problème, puisque qu'on dial avant, il est évident que beaucoup de femmes mariées qui aiment être fessées alors que leurs maris n'apprécient pas cette pratique, n'ont pas envie de sexe, alors que pour d'autres c'est l'aboutisement. Il faut respecter la volonté et la confiance accordée, bien que parfois ce soit très difficile, mais sans cela plus de jeu.

Élorie avatar plus
900 - 8/11/2010 01:40:02

Cher Verbero5, je suis d'accord avec vous sur l'usage du Blog, même si je dois me confessé de l'avoir utilisé souvent pour donner de mauvaises nouvelles comme les rendez-vous manqués ou les lapins posés.

"le plus dur à trouver sont les femmes fesseuse non vénales"

Cette phrase me fait songer parfois que je serais plus en demande si je serais une fesseuse vénale. Par contre, ce n'est pas mon genre... Je ne vais pas faire payer ces messieurs. Si je le fais, c'est que je l'aurai choisi, comme lui m'aura choisi tout simplement. Je sais que c'est rare, mais je me considère comme telle... Une fesseuse non vénale!

"mais lorsqu'on est fessé ça ajoute au stress et à l'angoisse pour rien"

Exactement! C'est comme ça que je me sens!!! Quand on nous donne un rendez-vous... On se prépare mentalement, on appréhende la fessée, on est stressé... l'émotion y est, puis au dernier moment, POUF! Monsieur ne peut plus, rendez-vous annulé... C'est vraiment frustrant! D'un coté comme dans l'autre, soit fessé(e) ou fesseur(euse). C'est une réaction légitime je pense, mais tellement plate...(moche)

Je comprends tout de même qu'il y a parfois des facteurs de circonstances. Ça arrive que l'on doit annulé pour cause d'imprévues ou des oublis!

Donc je serai dorénavant sage et je ne vais plus me servir du blog pour mes états d'âme... Mes frustrations et mes énervements concernant mes rendez-vous qui auront foirés... OKay!!!

IRIS avatar plus
901 - 8/11/2010 04:51:21 modifié le 8/11/2010 08:45:02

- A Verbero :
Je confirme ce que dit Elorie, les femmes non vénales qui aiment fesser, ce n'est pas un mythe, ça existe bel et bien ! Simplement, en ce qui me concerne, et ce que je dis n'engage que moi , ce désir ne se manifeste pas systématiquement, n'importe quand et à l'égard de n'importe quel homme ! Comme toute pratique sexuelle, loin d'être d'ordre mécanique, la fessée, qu'elle soit reçue ou donnée, est un acte signifiant et donc, pour que l'envie de passer à l'acte vous gagne, il est nécessaire que soient réunis un certain nombre de critères : d'abord une connaissance mutuelle suffisante - laquelle n'a pas pour seul objectif de s'assurer du sérieux du futur partenaire mais aussi d'être au plus près de son fantasme - , une amorce de complicité acquise à travers des échanges préalables parfois assez longs ( donc patience, patience ...) qui, curieusement, débordent souvent le cadre strict du fantasme, font naitre des connivences ainsi que des affinités d'ordre culturel et donnent envie de réaliser concrètement ce fantasme avec la personne en question et pas nécessairement avec une autre . A cela s'ajoute, pour que la magie opère, la nécessité d'un arrière-plan, d'un scénario intérieur : je sais que, dans mon cas, à chaque fois qu'il m'est arrivé de fesser, ce n'est plus l'homme adulte que je punis, mais l'enfant en lui qui a besoin d'être châtié ... ce qui n'exclue pas à l'occasion une suite plus câline ( mais pas nécessairement l'acte sexuel ) : quoi de plus naturel, après la punition, la consolation ! C'est dans l'ordre des choses ...

- A Elorie : A mon avis, il ne faut pas du tout vous culpabiliser de nous avoir parfois pris à témoin de vos déboires et de vos déceptions . En tant qu'être humain, on n'est pas de marbre ... Pourquoi ne pas oser se montrer tel(le) qu'on est, avec son coeur et sa vulnérabilité, plutôt que de toujours masquer les choses ? Le blog est là aussi pour l'expression des états d'âme !

- A Petit Chaperon ( Réponse au post de la page 82 qui m'était personnellement adressé ) :
Si le blog peut être là pour l'expression des états d'âme, en aucun cas il ne me paraît en revanche avoir vocation à être un lieu de défoulement persifleur ou explosif contre quiconque ...
Car il est trop facile de ternir l'image de quelqu'un en prétendant : "ne fait que des embrouilles", est "sans vergogne", " n'écoute que soi-même", "cite à côté", est une "donneuse de leçons" etc etc...et, après avoir jeté tout ce linge sale à la figure, de jouer les gamines ingénues en clamant : "bon, je crois que j'ai mérité une bonne fessée, la ...A+ "

- A Agramant :
Pour pouvoir à l'avenir cohabiter pacifiquement sur la planète qui nous réunit, avec toutes nos différences, il m'a paru utile de faire cette mise au point - cela sans la moindre "prise de tête"... - et maintenant de rappeler encore une fois ce que vous avez déjà dit mais qui, apparemment, n'avait pas été suffisamment entendu, c'est à dire pas de confusion entre les genres :

- Oui à la légitimité d'exposer des points de vue divergents et de mener des controverses d'idées !
- Non aux attaques de personnes et aux règlements de compte !

Comme Bulle l'a si bien exprimé, "il n'appartient qu'à nous de faire de nos échanges un merveilleux enrichissement ou de continuelles disputes " !

Agramant avatar plus
903 - 9/11/2010 09:17:25

Impressionnante analyse digne d'un esprit scientifique petit chaperon vert ! Vous avez testé tous les cas de figures ? :D

Je suis d'accord avec verbero5 et Iris sur les attaques personnelles, mais je le trouve un peu sévère de juger le blog fastidieux ! Moi -à part les attaques personnelles- je le lis toujours avec plaisir et intérêt ! Peut être évoluez-vous dans le "milieu fessage" depuis trop longtemps pour comprendre les tonnes d'hésitations et de questions que peuvent se poser les plus néophytes... Souvenez vous de vos débuts verbero5 et soyez indulgent !

Quand aux lapins et désagréments du même genre, ils font partie hélas des us et coutumes de ce "milieu" et je ne trouve pas déplacé d'en parler à l'occasion (pas que de ça, bien sur !), ne serait-ce que pour faire prendre conscience à ceux qui nous lisent que ce sont des choses à ne pas faire !

petit chaperon vert avatar plus
904 - 9/11/2010 10:21:32 modifié le 9/11/2010 13:04:23

« Il faut respecter la volonté et la confiance accordée..."

C’est une position qui vous honore tout à fait Verbero.
(verbero, c'est 'vaurien' non ? ;)


"Vous avez testé tous les cas de figures ? :D "

Oui, tous, vous pensez bien... Mais plutôt dans l'ordre B, C, A ! :D
Je m'suis dit que cela pouvait, peut être, être utile à celles qui s'interrogent...

Agramant avatar plus
905 - 12/11/2010 09:48:03

Une petite question pour celles de nos charmantes compagnes qui ont déjà "franchi le pas" :

Quel est votre état d'esprit quand vous savez que vous allez bientôt recevoir la fessée, soit parceque vous avez rdv "pour ça" (et que bien entendu votre fierté et votre rectitude morale vous interdit ne serait-ce que d'envisager de poser un lapin), ou parceque votre compagnon vous l'a promis et que vous savez par expérience que ce ne sont pas des menaces "en l'air" ?

A quoi pensez-vous ? Est-ce que votre comportement s'en trouve affecté ? Bref, racontez-nous un peu comment vous vivez cette intéressante phase de "l'avant"...

IRIS avatar plus
906 - 12/11/2010 16:05:38 modifié le 15/11/2010 21:49:08

Merci pour ce beau sujet, Agramant ! Qui donc a dit que l'attente était le plus puissant des aphrodisiaques ...?

1/ Si "l'inavouable évènement" doit survenir un jour ouvrable- ce qui est presque toujours le cas - en fin d'après-midi ou tout début de soirée, je prends soin, quelques jours au préalable, de demander à mon supérieur hiérarchique une demi-journée de congé "pour convenances personnelles"... en lui promettant de rattraper à l'occasion les heures de travail non effectuées ! La perspective de la fessée m'accapare trop, dévore mon énergie, mon frémissement anticipé est trop palpable, je me sentirais involontairement trahie aux yeux de tous par mon émotion intérieure que je maîtrise avec peine ou bien carrément HS, hors service ...
2/ Par prudence,j'absorbe une dose d'Ignatia 15CH, prescrite par mon homéopathe, très efficace pour parer le moment venu au risque de "tachycardie émotionnelle paroxystique" ... Oui, risque par excés d'émotion de voir par exemple se transformer "l'évènement" en un fou rire ou un joyeux délire, ce qui n'est pas le but de l'opération ... La fessée, c'est sérieux !
3/ Je suis partagée entre les sentiments les plus contradictoires : une peur indicible, une attirance incompréhensible ...Bien sûr j'en meurs d'envie, mon corps adulte aussi, dont je ressens déjà en ce début d'après-midi les premiers tressaillements, mais en même temps je n'ai nulle peine à me retransposer à l'époque de mon enfance et à me sentir dans la peau de la petite fille de 10 ans qui avait commis une grosse bêtise et pour laquelle, en raison d'une absence paternelle momentanée, l'exécution de la fessée, préalablement annoncée, était différée au soir... Une frousse bleue, un estomac noué, des heures qui s'éternisent !
4/ Curieusement je prépare ma défense intérieurement ou en envoyant un mail de dernière minute, car souvent la fessée a un prétexte : d'accord j'ai été ergoteuse, pointilleuse, pinailleuse, mais je précise que j'ai déjà conjugué tout le week-end le verbe "ne plus pinailler" à tous les temps et tous les modes , alors il ne faudra pas être trop sévère, je me suis déjà amendée ...
5/ L'heure fatidique et cruciale du RV approche ... Je pense au déshonneur de la punition que va m'infliger un Monsieur qui n'est ni mon amant ni mon conjoint, au spectacle indécent de mes fesses dénudées exposées à son seul regard, en moi l'envie et le désir continuent de se battre avec l'appréhension . Les minutes s'envolent ...Montée d'adrénaline et d'endorphine ! Mon corps commence à s'affoler, mes sens à s'embraser, je pense déjà avec délice aux premières bourrasques qui vont fouetter ma chair nue, je me sens devenir féline et sensuelle, féline et femme, pourtant encore enfant et même toute petite ! Oui toute petite et même perdue, prête à m'abandonner sans mesure à sa main souveraine dont j'ai le désir brûlant...

Charlotte avatar plus
908 - 14/11/2010 10:31:05 modifié le 14/11/2010 11:00:16

Je suis bien d'accord avec IRIS, l'attente est le plus puissant des aphrodisiaque !! Quand je sais que je vais enfin la recevoir, ca me met dans un etat second, je ne pense plus a autre chose, je n'arrives plus a bosser, je consulte ma messagerie 3 fois par heure, bref oui ça affecte beaucoup trop mon comportement, meme si je m'efforce de rester lisse pour ne pas intriguer mon compagnon. Il m'arrive meme d'en avoir mal au ventre d'émotion dans les dernieres heures de l'attente !! Et quand enfin, il faut y aller, j'ai l'impression de me dédoubler et que c'est une sorte de robot que j'observe qui y va mecaniquement a ma place. C'est tres mal dit, mais je n'arrive pas a trouver les bon mots pour décrire ca

Rechercher :   Aller à la page : <  81 82 83 84 85 86 87  >

Votre contribution :