Page principale

Le blog

Le forum

Le tchat

Les profils

Les récits

Connexion

Messagerie

Un cousin entreprenant et un mari passif

Cette histoire vraie s'est passée dans les années 70, mais restera toujours dans ma mémoire.

Un cousin d'Alsace, 42ans, m'avait téléphoné pour venir chez nous car il était en déplacement professionnel. Il est arrivé et les deux premiers jours se sont passés tranquillement, mais le troisième soir après le repas, mon cousin était assis au bord du canapé et mon épouse était debout à coté de lui et il nous donnait des nouvelles de sa femme, puis il regarde ma femme et lui dit "tu sais le soir, je lui donne la fessée".

Ma femme était toute rouge et il a ajouté "tu veux essayer" ; ma femme ne répondait pas alors il l'a attrapée par la main et l'a faite 'se coucher sur ses genoux' et il lui a dit en lui caressant les fesses a travers sa robe "décontractes toi, ce n'est qu'un jeu". Il a retroussé la robe et a commencé la fessée, chaque fesse recevait deux ou trois claques et il ne faisait pas semblant (moi je regardais et j'étais très excité cérébralement) mon épouse a commencé à gesticuler car les fesses rougissaient et mon cousin, d'un geste rapide lui a baissé sa culotte et j'ai vu pour la première fois mon épouse dans cette position, on apercevait son anus et la fente de son sexe.

D'un seul coup, la respiration de ma femme est devenue très bruyante et mon cousin m'a montré de son doigt le sexe de ma femme et j'ai vu qu'il était entrouvert et mouillé. Mon cousin m'a alors regardé dans les yeux, mais j'ai baissé la tête et il a doucement fait glisser sur le sol mon épouse, qui s'est retrouvée a quatre pattes, puis il a baissé son pantalon et son slip, il était en érection. Il s'est agenouillé et a pénétré ma femme brutalement (pendant tout l'acte elle ne faisait que répéter "oui, oui, oui"). Cela a duré peu de temps il a joui et s'est retiré et on a vu que les fesses de mon épouse tremblaient et il y avait des spasmes autour de son anus.

Après un petit moment elle est partie dans la salle de bain, je l'ai rejointe et elle pleurait en me disant qu'elle avait honte d'avoir cédé a mon cousin, je lui ai dit que cela n'était pas grave et que maintenant on mettrait du piment dans notre vie...

Voilà ma femme avait 25 ans et moi 30..

 


 

J'ai hésité à raconter la suite car des personnes peuvent se demander si mon épouse était "facile", mais à l'époque vous vous en doutez j'ai demandé à mon cousin comment il avait "fait", il m'a répondu qu'il avait toujours pensé que mon épouse était très docile et il a tenté, il m'a dit que le plus dur pour lui c'était mon attitude à moi !! Et il m'a demandé si avant de repartir en Alsace j'étais d'accord pour retenter l'expérience et (très excité) j'ai répondu oui...

Un jour il est rentré du travail dans l'après midi avec un collègue de son stage. Présentations faites, nous sommes passés au salon et mon épouse nous a servi du thé et du café, puis mon cousin a d'un seul coup dit à son collègue que "il y a deux jours Colette [mon épouse] a reçu une fessée de ma part", un grand silence s'est installé et mon épouse ne bougeait plus et rougissait, moi je "jouissait intérieurement" et le collègue lui a regardé mon épouse en souriant mais il était tout rouge lui aussi.

Mon cousin a demandé à ma femme de montrer ses fesses, mais elle a fait non d'un signe de tête, mon cousin lui a dit d'un ton (que je me rappelle très bien) impératif de venir se mettre devant son collègue et de relever sa jupe, mon épouse a obéi et s'est positionnée devant le collègue mais elle tremblait et était incapable de faire un geste. Mon cousin a alors dit à son ami de "la caresser et de lui enlever sa culotte", le collègue a mis sa main entre les jambes de ma femme et il est remonté jusqu'en haut, on a vu sa main remuer au niveau du sexe , puis il a attrapé le fond de son slip pour le descendre et là mon épouse s'est "tortillée" et a joui sans retenue...

Mais je peux vous dire que après tout cela, de trouver des fesseurs a été très difficile (six mois), mais grâce à un gérant de sex shop, j'ai pu avoir des adresses... Et fait de chouettes rencontres... Mais aussi des moins bonnes !!