page précédente
CONNEXION    CREER UN COMPTE

 

Le site rose: AGRAMANT
accueille blogle forumle tchatles profilsles recits

 

Un mari passif et voyeur
Roger

Une histoire qui aurait pu très mal tourner :

Avec mon épouse nous étions en location de bungalow à Royan et nous faisions nos courses chez un boucher pas très loin du camping. Souvent nous discutions avec lui, sa femme était dans une autre pièce à faire des préparations, et on blaguait sur ses grosses mains ; je lui ai dit que cela devrait être agréable de recevoir une fessée avec des mains pareilles et en regardant ma femme dans les yeux, Colette le regardait aussi, il lui a répondu "si ça plait à la petite dame" puis on a payé et nous sommes partis...

Avec mon épouse, on a mis au point un petit jeu qui aurait pu couter cher... Comme ce monsieur pratiquait la livraison au camping, on a commandé des produits et on lui a demandé de livrer... Comme prévu je me suis caché dans une petite pièce prévue pour des rangements mais qui était ajourée par des lames de bois style "colonial"...
J'ai entendu le boucher arriver, il est entré et a posé la viande sur la table, ma femme lui a dit que j'étais parti au syndicat d'initiative de Royan, et là le boucher lui a dit : "je suis aussi venu pour la fessée" et en attrapant mon épouse par la taille il a ajouté "je sais que tu en as envie et je vais te donner ce qu'il faut"...

Il l'a retournée et l'a obligée à se pencher sur la table (la tête à coté des produits) puis il a attrapé le slip de bain de Colette et l'a baissé jusqu'aux genoux, il a sorti son sexe de son pantalon et il a frappé mon épouse de grandes claques sur les fesses puis il l'a pénétrée avec violence et il s'est "déchainé" entre ses fesses et là je me suis demandé s'il ne fallait pas que j'intervienne car il insultait ma femme en lui disant que c'était une salope et qu'il allait lui prendre le cul. Il a obligé Colette à se mettre à quatre pattes et a recommencé à lui donner la fessée, puis il s'est agenouillé derrière elle et j'ai entendu mon épouse crier "non pas là !" mais il a continué. J'allais sortir quand j'ai entendu mon épouse pousser des cris de plaisirs et le boucher a recommencé à l'insulter, il a joui dans les fesses de ma femme et en se reboutonnant il lui a dit qu'il reviendrait...

Sur les trois semaines de vacances il a baisé Colette cinq fois... (toujours dans le rapport de force et d'insulte). Je crois qu'elle serait bien restée plus longtemps en vacances...... Mais on avait eu très peur que cela tourne mal, car si avec des inconnus c'est la jouissance la plus grande, il ne faut pas oublier que le danger existe....

Heureusement aussi que Colette avait été initiée à la sodomie lors de séances régulières de fessées !!!

il y a eu aussi d'autres souvenirs qui me reviennent , mais celui là était.........................fort

0 commentaire
avatar