page précédente
CONNEXION    CREER UN COMPTE

 

Le site rose: AGRAMANT
accueille blogle forumle tchatles profilsles recits

 

Dilemme
Théo

La chambre d'hôtel.
Elle ne savait plus ou elle en était. Elle était là, avec cet homme qui la manipulait, qui l'attirait. Au fond d'elle, un pincement au coeur pour celui qui l'attendait à Paris.
C'était sans doute pour cela qu'elle ne dit rien quand il s'approcha.

Elle obéit quand il lui demanda de retirer ses vêtements.
Nue devant lui, elle était un peu perdue, entre regret et plaisir.
Il la coucha sur ses genoux.
Une, deux, trois claques. Puis quelques caresses.
La fessée reprit, plus ferme. Des petites claques sèches. Chacun sa façon, son compagnon lui donnait des claques plus nettes.
Il parlait en même temps, semblait vouloir la rassurer, avec des commentaires que son ami trouverait niais.
Elle cachait sa tête pour ne pas montrer ses yeux embués. Elle avait désiré venir à Bilbao avec son amant.
Maintenant tout lui paraissait étrange.
Ses fesses rougissaient, étaient envahies d'une douce chaleur.
Elle se sentait un peu perdue.
Difficile d'aimer deux hommes en même temps. Il faudra lui dire en rentrant. Cette fessée était méritée dans le fond.
Clac, clac, clac.... Elle voulait que ça s'arrête, mais ses remords l'en empêchaient. Peut-être s'évanouiraient-ils après.
Clac, clac, clac.... La chambre d'hôtel. Un frisson, si les voisins entendaient, surtout la voisine. Elle se sentait emportée par un vent inconnu, mélange de plaisir, de fruit défendu, de remords pour lui là-bas.

Ses fesses commençaient à lui faire mal. Elle demanda de s'arrêter. Elle voulait oublier toutes ses questions, ne pas penser à ce dilemme.
Elle ne reviendra plus à Bilbao

0 commentaire
avatar