page précédente
CONNEXION    CREER UN COMPTE

 

Le site rose: AGRAMANT
accueille blogle forumle tchatles profilsles recits

 

Education à l'ancienne
?

En dépit (ou peut etre à cause de) son coté outrancier, j'ai trouvé que ce "témoignage" avait sa place ici
A prendre évidemment comme du pur fantasme...

Vous me faites rire en parlant de la fessée comme si c'était un genre de jeu sexuel entre adultes, vous oubliez que la fessée est d'abord et avant tout une méthode d'éducation et que les politiques qui essayent de la rendre illégale sont des irresponsables qui mériteraient d'être fessés publiquement.

La leçon doit être en rapport avec le comportement, c'est pourquoi il est indispensable qu'a tout age, filles et garçons soient complètement déculottés pour recevoir la fessée. Quelle que soit la position choisie par les parents, sous le bras, en travers des genoux ou à plat ventre sur une chaise, le sexe doit être vu.

J'ai lu un jour dans une revue le témoignage suivant :

"De ma voisine qui a deux grandes filles de 16 et 18 ans et qui les fesse à la moindre insolence et parfois même en public, je ne sais que penser. Je me demande quels sont les sentiments d'une grande fille qui, oubliant toute pudeur, se déculotte devant des tiers et s'allonge docilement sur les genoux maternels, gigotant, levant, ouvrant les jambes en bras de sémaphore, montrant ainsi leur sexe aux témoins ravis de cette fessée..."

Je répond que cette mère élève admirablement ses filles. Elle tient à ce que la fille punie montre son sexe durant la fessée et les témoins de la scène sont sans doute ravis mais restent digne car ils sentent qu'il s'agit d'un acte de moralisation. Quand dans cette meme revue N écrit : "je ne me vois pas à 25 ans, retroussée et déculottée par mes parents", je ne suis pas d'accord avec elle. Il y a des jeunes filles plus agées qui l'acceptent et qui ensuite se sentent libérées et pardonnées parcequ'elles ont expiée leur betises.

Je connais le cas d'une jeune fille de 28 ans en minijupe dont le père l'oblige à aller dans la rue après la fessée pour laver le capot de sa voiture afin qu'elle expose en se penchant son derrière nu marqué des rougeurs significatives...

La tenue vestimentaire des jeunes est importante pour les rappeler à plus de retenue et de respect envers leurs ainés, en rendant le siege du chatiment plus apparent. Ainsi une minijupe comme celle des majorettes couvrant juste le pubis et la moitié des fesses laisserait voir la culotte en toute circonstance serait la tenue idéale, les jeunes filles retrouvant leur modestie lorsqu'elles exposent leur culotte. J'ai souvent été témoin dans la rue ou dans le train de la manière inadmissible avec laquelle certaines grandes filles répondent à leur parents, de cette manière il suffirait d'un geste brusque pour courber la coupable, baisser la culotte et appliquer séance tenante la correction méritée...

0 commentaire
avatar