page précédente
CONNEXION    CREER UN COMPTE

 

Le site rose: AGRAMANT
accueille blogle forumle tchatles profilsles recits

 

Fascination
Charlotte

J'étais fascinée enfant par la fessée, dès le début de l'adolescence je crois, ou peut etre juste un peu avant. Mes parents ne le faisaient pas, mais mon oncle et ma tante fessaient leurs enfants même ados, jusqu'a 16 ans. Je n'avais pas la moindre envie d'être à leur place, comme le pti chapron vert, j'étais même plutot révoltée par cette violence, mais ca me fascinait littéralement. Ce qui me troublait le plus, je crois, c'était le coté codifié, inéluctable, comme une sorte de cérémonial intangible. A part quelques rares exceptions, la punition était annoncée dans la journée et exécutée le soir avant le coucher, dans la chambre des parents, le ou la punie devait se présenter en pyjama ou en chemise de nuit. J'avais beau être révoltée pour eux, j'étais comme aimantée et je m'arrangeais pour être dans le couloir à ces moments la. La porte se refermait et quelques instants plus tard on entendait le bruit clair et régulier des claques sur les fesses puis les plaintes du ou de la punie... Une fois, sous prétexte de lui mettre de la pommade pour la soulager, j'ai vu les fesses de ma cousine juste après la fessée et c'était impressionnant !! Uniformément rouges avec quelques traces qui viraient au bleu, ca m'a fait froid dans le dos !!

Je ne sais pas quand j'ai pris conscience que j'en avais envie, c'est venu progressivement vers la trentaine je dirais. Je me remémorais ces souvenirs d'enfance avec un trouble grandissant et j'ai fini par réaliser que j'en avais envie, que j'aurai donné n'importe quoi pour être a la place de ma cousine 15 ans plus tot. J'ai longtemps réprimé ce fantasme en me disant que j'étais anormale, mais grace au net et a des sites comme ici j'ai pu réaliser mon rêve !!!

0 commentaire
avatar