page précédente
CONNEXION    CREER UN COMPTE

 

Le site rose: AGRAMANT
accueille blogle forumle tchatles profilsles recits

 

Punitions conjugales
Florencepp

Ce week-end j'ai été punie deux fois (comme vous le savez le week-end est propice aux punitions... car le punisseur et sa punie ont tout le temps nécessaire pour s'y consacrer et car la punissable (!) est mieux surveillée ces jours là !).

Vendredi soir c'était la fessée rituelle et "récapitulative" de la semaine.

Samedi rien, car nous avons passé la journée avec des amis.

Dimanche matin, j'étais de mauvaise humeur et mon mari a saisi ce prétexte (je l'en remercie) pour me donner l'après-midi une longue fessée manuelle dont je garde ce jour (lundi) et un souvenir ému et un fessier encore légèrement douloureux.

La fessée rituelle du vendredi soir fait le bilan de ma conduite de la semaine : les "fautes", mon comportement,... et les autres punitions consignées dans le carnet de punition.

Elle se déroule toujours comme suit : après diner, quand mon mari dit : "il est temps maintenant de te corriger", ou quelque chose comme ca, je vais dans notre chambre, me déshabille entièrement (car mon mari me fesse presque toujours nue - il préfère et c'est plus humiliant - sauf fessée "rapide" ailleurs que chez nous).
Je me présente ensuite devant lui qui est assis sur une chaise, complétement nue, a genoux, lui tendant et le carnet de punition et le martinet que je suis allé décrocher du cagibis auparavant.
Pendant que je suis les mains sur la tête, il fait la lecture des fautes passées et juge mon comportement de la semaine.
Le jeu de soumission se passe alolrs comme suit :
j'ai l'obligation de demander moi-même la punition (preuve de mon accord total sur la nécessité de la correction) et d'en fixer le "montant". Mais attention, il faut que je sois très convainquante de ma sincérité et que le "montant" soit bien proportionné : pas assez, il est doublé ou triplé pour les cas vraiment insuffisants (cela n'arrive presque jamais !), trop, cela énerve mon mari car cela dévalorise les précédents jugements, dans ce cas, le montant est accepté mais la punition est recommencée le lendemain.

Ainsi, vendredi soir : j'ai dit : "je suis entièrement d'accord avec toi que ma conduite aurait pu être meilleure cette semaine, je te demande donc de me punir sévèrement pour m'apprendre à être obéissante et plus sérieuse. Je te demande de me donner 25 coups de martinet et de me les appliquer sans faiblir. Merci de me corriger."

Cela convenait.
Donc mon mari comme d'habitude m'a prise sur ses genoux pour me chauffer les fesses à la main.
Puis j'ai reçu, courbée sur la table jambes écartées, mes 25 coups que j'ai comptés et remerciés à chaque coup.
Mon mari exige bien sur une soumission complète pendant la correction : seuls pleurs légers, petits mouvements de la taille et de la croupe sont tolérés ; en particulier l'interposition d'une main entraine le recommencement complet de la punition.
Ensuite, comme d'habitude, piquet de 15 mn a genoux martinet sur les jambes mains sur la tête, chaque têton pincé par une pince à linge.
Et puis, ... longue et jouissive séance amoureuse...où j'en redemandais et pour lui en redemander je lui ai demandé une nouvelle fessée manuelle légère qui m'a presque donné un orgasme.

Voila pour vendredi.

Les autres femmes subissent elles un rituel comme celui-ci
(en particulier Sandy) ?

0 commentaire
avatar