page précédente
CONNEXION    CREER UN COMPTE

 

Le site rose: AGRAMANT
accueille blogle forumle tchatles profilsles recits

 

Rytmes and bleus
O

Mon copain aime bien sortir. Il m'a conduite à Paris et emmenée dans un club où il y a des salles où l'on peut pratiquer notre fantasme. Elles sont au sous-sol et quand on descend, il y a au moins cinq hommes qui nous suivent.

Il s'assied sur une longue banquette, je m'allonge sur ses genoux, il retrousse ma jupe et commence à me fesser de chaque côté de mon slip brésilien. Je sens le souffle de désir des autres hommes. Puis, il baisse le dernier rempart de ma pudeur, et continue de me fesser méthodiquement. Je sens alors qu'il est rejoint par une autre main et puis encore une autre. Quand je ne reconnais plus la main de mon maître, autre chose s'est mis en place.

Deux hommes me frappent, en rythme, sur mes fesses, mes cuisses, mes molets. On dirait qu'ils jouent ensemble depuis longtemps, c'est délicieux. Ils frappent avec la paume de la main puis le bout des doigts, ils créent des sons différents et ils créent des sensations différentes. C'est bon...

J'aimerais bien que cela ne s'arrête pas, c'est une fessée de musique, ni trop légère, ni trop violente. Mon ami me dira ensuite qu'à la batterie, les musiciens étaient noirs, et cela ne m'étonne pas à la façon dont ils se sont immédiatement accordés.

Ce matin, je me souviens encore de leur rythme sur mon corps battu de leur main pleine de désir, et puis j'ai vu, en ragardant dans ma glace, qu ils ont faits quelques petits bleus en guise d'autographe.

S'ils lisent ce récit, je les remercie et aimerais bien être, une fois encore, l'instrument d'une nouvelle impro... Et puis je remercie encore plus fort l'organisateur de cette soirée.

0 commentaire
avatar